ADSL2+ et ReADSL

Sommaire

Ces technologies améliorées de l'ADSL permettent un débit supérieur à 8 Méga et une augmentation de la portée des lignes

L'ADSL 2+ et le ReADSL ("Reach Extended ADSL") sont des technologies améliorées de l'ADSL.

La première est orientée débit alors que la seconde augmente la portée.

ADSL 2+ : définition et exemple

La norme ADSL 2+ permet un débit supérieur à l'ADSL classique : utilisant une plage étendue de fréquence (jusqu'à 2,2 MHz), elle permet d'accéder à une offre internet supérieure à 8 Méga et pouvant aller jusqu'à 28 Méga.

Les vitesses de téléchargement sont jusqu'à 3 fois plus élevées qu'avec l'ADSL et les vitesses d'émission jusqu'à 2 fois plus rapides.

Le choix entre ADSL et ADSL 2+ se fera donc en fonction du débit dont vous aurez besoin.

Cependant, cette augmentation du débit maximal n'est perçue que si votre logement est situé à moins de 3 000 mètres, au-delà le débit est le même que pour l'ADSL.

Exemple : avec une connexion ADSL, vous pouvez profiter d'une connexion à 8 Méga si vous êtes à moins de 1 500 m du central. Alors qu'avec l'ADSL 2+, vous pouvez profiter de la même connexion en étant situé à plus de 2 km. Et inversement : si vous êtes situé à 1 500 m du central, une connexion ADSL vous fera bénéficier d'un débit à 8 Méga alors que l'ADSL 2+ vous offrira une connexion à 16 Mega !

Petite explication technique : pour offrir d'avantage de débit, l'ADSL 2+ utilise des fréquences de votre ligne téléphonique qui vont jusqu'à 2 MHz, contre 1 MHz pour la première génération  ADSL

ADSL ou ReADSL ?

La norme "ReADSL" est apparue en juin 2005. Il s'agit d'une variante de l'ADSL permettant d'augmenter la portée des lignes de 5 à 10 %.

Elle est destinée à tous les abonnés d'une zone ADSL se trouvant trop loin du central téléphonique, que l'on appelle "zone d'ombre".

Le ReADSL est optimisé pour la distance, ainsi il permet à ceux situés jusqu'à 8 km d'un central téléphonique d'accéder à l'ADSL (contre jusqu'à 4,5 km pour l'ADSL).

Il est accessible avec un affaiblissement de débit jusqu'à 78 dB contre 70 dB pour l'ADSL classique.

Son débit est limité à 1 Mbps en réception.

À noter : lorsque vous souhaitez souscrire une offre internet, l'opérateur vous bascule automatiquement en ADSL, ADSL 2 ou encore en ReADSL selon la compatibilité de votre central téléphonique et la distance de votre logement à ce dernier.

Bon à savoir : le Gouvernement s'était fixé comme objectifs le « bon haut débit » (8 Mb/s) pour tous les Français d'ici la fin 2020, et le très haut débit (30 Mb/s) d'ici à 2022. La loi n° 2016-1321 du 7 octobre 2016 pour une République numérique et la loi Élan n° 2018-1021 du 23 novembre 2018 ont mis en place plusieurs mesures (touchant notamment le droit de la copropriété ou le droit de l'urbanisme) afin d'accélérer le déploiement du très haut débit en France. Dans le cadre du dispositif « Cohésion numérique des territoires » lancé en 2019, les foyers non couverts par les réseaux filaires permettant d’accéder à un bon haut débit (au minimum 8 Mbits/seconde) peuvent bénéficier d'une aide de 300 € voire 600 € sous condition de ressources. Cette aide vise à financer une partie du coût d’équipement, d’installation ou de mise en service d'une solution sans fil (satellite, 4G et 5G fixe et THD radio notamment).

 

Aussi dans la rubrique :

Connexions et éligibilité

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider